www.claregistry.com

Association canadienne des éleveurs de lamas et alpagas

À propos de l'ACELA

L'Association canadienne des éleveurs de lamas et alpagas (ACELA) a d'abord été incorporée en vertu de la Loi canadienne sur la généalogie des animaux en janvier 1989 comme Association canadienne des lamas. Le travail qu'a nécessité la formation de l'association a en fait débuté en 1987 grâce aux efforts déployés par les membres fondateurs et le premier conseil d'administration composé des membrs suivants : Coral Gibson, Jacques Grenier, Richard Krieger, Lars Dahl et Karin Buhrmann.

L'objectif premier de l'Association était, et est toujours, de développer, d'identifier et d'enregistrer des nouveaux camélidés au Canada. Bien que « lama » soit le terme accepté au pluriel pour désigner des lamas, des alpagas, des guanacos et des vigognes, le nom de l'association a été changé pour sa version actuelle en décembre 1996 afin de mieux refléter les deux principales races enregistrées – les alpagas et les lamas.

L'enregistrement des animaux de souche a commencé en 1990 et le registre a été fermé le 31 décembre 2000. Les premiers animaux enregistrés ont été Toranago CL, un lama mâle, et FS Miski CA, une femelle alpaga. Il y avait 531 lamas et 16 alpagas enregistrés cette année-là. À la fin de 2006, nous pouvions compter 18 376 alpagas enregistrés et 14 502 lamas enregistrés.

Nous avons présentement trois catégories d'enregistrement de lamas et d'alpagas–:

Souche d'origine – les lamas et les alpagas qui n'ont aucun parent enregistré mais qui ont été importés au Canada avant la fermeture du registre, pour former la souche d'origine de notre troupeau.

Pures races – les animaux nés de deux parents enregistrés au sein de l'ACELA et qui sont de la même race. Nous offrons différents certificats d'enregistrement pour les lamas et les alpagas.

En Février 2015, le CLAA acceptera également alpagas immatriculés à l'étranger en race pure, à condition qu'ils répondent à certaines règles d'éligibilité.

Pourcentage de pure race – la descendance d'un parent enregistré à l'ACELA à un animal à 0 % de la même race (voir ci-dessous). Ces animaux ont également différents certificats d'enregistrement de couleurs pour indiquer leur niveau de pourcentage.

Nous avons également un niveau d'enregistrement (inscrit par l'Association mais non enregistré).

0% – les animaux qui ont deux parents de la même race et qui ne sont pas enregistrés auprès de l'ACELA. Ces animaux ne sont pas admissibles à l'enregistrement et ne peuvent pas recevoir de certificat. Ils peuvent cependant être accouplés à des animaux de souche d'origine de l'ACELA ou à des animaux de pure race de l'ACELA, et les descendants qui découlent de cet accouplement sont admissibles à être enregistrés comme des pourcentages de pure race.

Depuis le 7 septembre 2005, l'Association canadienne des éleveurs de lamas et alpagas a été restructurée. Certaines des responsabilités antérieures de l'ACELA ont été déléguées à deux organisations distinctes mais ayant des liens communs. Les deux nouvelles « divisons de race » sont incorporées en vertu de Corporations Canada et elles sont officiellement reconnues par l'ACELA comme étant les seules organisations légalement aptes à s'immiscer dans les affaires de l'ACELA et ses revenus.

Association canadienne des éleveurs de lamas et alpagas

L'objectif principal de l'ACELA repose entièrement sur les questions liées au registre – l'enregistrement du pedigree des lamas et des alpagas; la tenue des dossiers, les transferts de propriété; les programmes d'amélioration de la race et tout ce qui est nécessaire pour effectuer les tâches d'une association touchant à la généalogie des animaux en vertu de la Loi canadienne sur la généalogie des animaux. Les divisions de races respectives – alpagas Canada et Lamas Canada – vont maintenant gérer toutes les autres activités de l'industrie, qui étaient auparavant sous la gouverne de l'ACELA.

L'ACELA travaillera avec chaque division de race sur les questions touchant le registre et elle va appuyer et coopérer avec chaque division de race pour faire avancer l'ACELA et les divisions de race.

Affiliation des membres

Un particulier, un groupe en partenariat ou une entreprise doit posséder au moins un lama enregistré ou un alpaga enregistré pour être membre de l'ACELA.

  • L'affiliation des membres au sein de l'ACELA comprend l'affiliation à au moins une association d'éleveurs de race, et les membres seront définis comme « membre alpaga » ou « membre lama ».
  • Les éleveurs qui possèdent des lamas et des alpagas peuvent choisir l'association d'éleveurs de race de leur choix ou ils peuvent se joindre aux deux.
  • Le choix déterminera les questions concernant l'élevage sur lesquelles ils auront droit de vote.
  • Les frais de base d'adhésion à l'ACELA sont les mêmes pour tous les membres, mais ils comprennent également les frais de membre pour la division d'élevage choisie par le membre.
  • Chaque association d'éleveurs de race établit ses propres frais d'adhésion.

Le membre ACELA (ou le représentant) doit être âgé de 18 ans ou plus.

Conseil d'administration

Le conseil d'administration se compose de trois membres, division alpagas et de trois membres, division lamas.

  • Tous les directeurs sont élus par les membres de l'ACELA;
  • Deux membres de chaque race seront élus directement et un autre sera nommé à partir de chaque conseil d'administration des divisions, mais aussi sera élu par les membres de l'ACELA au sein de la division de race;
  • Les directeurs élus siégeront pendant trois mandats;
  • Les directeurs nommés siégeront pendant un mandat.

Vote

Toute question touchant les membres des sections alpagas et lamas peut faire l'objet d'un vote par tous les membres de l'ACELA.

Toute question concernant uniquement les membres de la section lamas peut faire l'objet d'un vote par les membres lamas de l'Association.

Toute question concernant uniquement les membres de la section alpagas peut faire l'objet d'un vote par les membres alpagas de l'Association.

Règles d'admissibilité

Chaque membre qui enregistre des lamas au sein de l'ACELA doit se conformer aux obligations prescrites dans l'Annexe A des règlements.

Chaque membre qui enregistre des alpagas au sein de l'ACELA doit se conformer aux obligations prescrites dans l'Annexe B des règlements.

 .